Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FIFA 13, les équipes à la loupe

L'ultime blog FIFA 13

Toulouse FC : les talents de demain

Publié le 7 Décembre 2012 par Ludovic FRANCISCO in fifa 13, toulouse, tfc, sissoko, aurier, m'bengue, ahamada, riviere

Toulouse FC : les talents de demain
Rivière, une grosse marge de progression

Encore un jeune joueur dont on parle depuis un bon moment (sa première apparition remonte à FIFA 09 !) et qui poursuit, année après année, sa progression. Une progression lente donc, mais sûre : elle devrait emmener le buteur d’un modeste 73, son niveau actuel, à un brillant 83. Rivière s’ajouterait dès lors à la liste des Toulousains au potentiel international. Pour l’heure, l’attaquant doit se contenter de faire parler ses vertus premières, qui sont la rapidité (vitesse 79, accélération 78), l’explosivité (réactions 78), le jeu de tête (77) et l’intelligence dans le placement (76). Pour le reste, l’ancien de Saint-Etienne est encore très perfectible : son réalisme face au but (74), la qualité de ses frappes (puissance 74, précision de loin 72), son adresse générale (74). Enfin, Rivière gagnerait à affiner un peu sa technique (gestes 2/5, dribbles 74). Mais à 22 ans, il dispose encore du temps nécessaire.

Toulouse FC : les talents de demain
M’Bengué, le prototype du bon latéral

Encore une vieille connaissance pour les adeptes du TFC sur FIFA. Formé au club, Cheikh M’Bengué a fait sa première apparition dans FIFA 08. Cinq années plus tard, à aujourd’hui 24 ans, le Sénégalais affiche un niveau déjà intéressant (75) mais qui promet d’augmenter encore plusieurs années (83). Arrière gauche de formation, M’Bengué possède toutes les qualités d’un joueur évoluant à ce poste : il est véloce (accélération 84, vitesse 79) et plutôt endurant (76). Offensivement, sa qualité de centre (78) est appréciable. Défensivement, il n’est pas non plus ridicule : son agressivité (80) face au porteur du ballon, la rigueur de son marquage (78) et ses facilités à la récupération (tacle debout 78, tacle glissé 77) en font un latéral très complet qui saura faire le bonheur, dans les années à venir, de Toulouse – si le club parvient à le conserver.

Toulouse FC : les talents de demain
Ahamada, l’avenir au bout des gants

Sorti du centre de formation toulousain, Ali Ahamada a intégré l’équipe première pour la première fois dans FIFA 10. A l’époque, le jeune joueur n’est que le 4e ou 5e choix dans la hiérarchie des gardiens de but. Trois éditions plus tard, et à la faveur des départs de Valverde, Pelé et Riou, Ahamada s’impose comme le nouveau titulaire dans les cages toulousaines. Il faut dire que le joueur a effectué de sacrés progrès : il possède aujourd’hui un très honnête 75 ce qui, pour un joueur de 21 ans, est assez impressionnant. Du haut de son mètre 89, Ahamada est solidement bâti (force 75). Il est pourvu de très bons réflexes 78. Ses plongeons sont de qualité (76), tout comme son jeu au pied (75). Son positionnement laisse toutefois à désirer (74), de même que sa prise de balle (74). S’il vous coûtera cette saison quelques buts, Ali Ahamada s’avèrera d’ici un couple d’années un très bon gardien de but. Son potentiel de 80 est là pour l’attester.

Toulouse FC : les talents de demain
Aurier, l'atout-polyvalence

Recruté en janvier 2012 au RC Lens (il apparaît pour la première fois dans l’effectif toulousain dans l’édition hivernale de FIFA 12), Serge Aurier est un défenseur à l'aise à tous les postes. Latéral de formation, il s’acoquine aussi bien du côté droit que du côté gauche du terrain. Il est également capable de joueur dans l’axe de la défense. Une polyvalence appréciable pour l’effectif du TFC qui manque de solutions en cas de blessure de Zebina ou Abdennour. A 19 ans, Aurier est un joueur très en avance pour son âge (74). Très résistant à la fatigue, il est solide sur ses appuis (force 80, équilibre 78) sans traîner pour autant une charrue derrière lui (accélération 80). Sa détente impressionnante (86), son importante contribution défensive, ses qualités au marquage (75) et à la récupération (tacle debout 75) le rendent précieux lorsque l’adversaire fait le siège des cages toulousaines.Toutefois, la grande précocité d'Aurier est un peu trompeuse : le joueur risque malheureusement de stagner assez vite (potentiel 78).

Commenter cet article