Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FIFA 13, les équipes à la loupe

L'ultime blog FIFA 13

Stade Rennais : les talents de demain

Publié le 29 Novembre 2012 par Ludovic FRANCISCO in fifa 13, stade rennais, rennes, alessandrini, pajot, diallo

Stade Rennais : les talents de demain
Le successeur de Valbuena ? Alessandrini

L’une des révélations de ce début de saison de L1 a déjà été repérée par EA Sports bien avant l’entame du championnat. Preuve en est le potentiel que l’éditeur accorde au joueur de 23 ans, transfuge de Clermont en L2 : 80, soit 5 points de plus que le total qu’il possède actuellement (75). Romain Alessandrini, ce sont pour l’heure des qualités athlétiques et techniques déjà exceptionnelles. Extrêmement rapide (accélération 91, rapidité 91), il exécute facilement ses gestes dans toutes les positions (agilité 91), aidé en cela par un grand sens de l’équilibre (92) et une grande panoplie technique (gestes 4/5). Son aisance à jouer du pied droit (4/5) lui permet déjà d’occuper le couloir opposé ou l’axe du terrain. Dribbleur tout à fait honnête (77), il est relativement précis sur les centres (76) et participe beaucoup au jeu grâce à son importante contribution offensive et son résistance (77). Lorsqu’il aura amélioré la précision de ses passes courtes (72) et sa puissance de frappe (70), Romain Alessandrini deviendra un joueur redoutable.

Stade Rennais : les talents de demain
Un futur grand en attaque ? Diallo

En 2003, l’OL arrachait à Bastia un certain Michael Essien. Le Stade Rennais aurait-il dégoté en 2012 une nouvelle pépite chez le club corse ? Si l’on se fie aux prévisions d’EA Sports, c’est tout à fait possible. Car Sadio Diallo (note générale 74) affiche déjà des qualités hors du commun pour un joueur de 21 ans. Cet attaquant guinéen d’1,82 m est déjà un petit monstre de rapidité (accélération 85, vitesse 86), de technique (contrôle 81, dribbles 76, agilité 74) et de puissance (puissance de tir 75, tirs de loin 75). Pour son âge, il est impressionnant d’intelligence (vista 73) et d’efficacité (finition 73). Et sa marge de progression est encore énorme dans bien de domaines : l’équilibre (60), la force (60), le positionnement offensif (68) et le jeu de tête (69) notamment. Il faudra patienter encore quelques années avant de voir l’attaquant, capable d’évoluer au poste de milieu offensif, exploser au grand jour. Mais, au terme de sa progression, le Guinéen pourrait bien atteindre un total impressionnant de 86.

Stade Rennais : les talents de demain
Un relayeur en devenir : Pajot

Voilà un joueur relativement méconnu mais qui devrait atteindre d’ici quelques années un niveau lui permettant de briguer une place en équipe de France. A 22 ans, ce milieu relayeur a pour lui une bonne condition physique (endurance 76) et une certaine rapidité dans l’exécution de ses gestes (réactivité 76). Il se montre efficace pour harceler le porteur de balle (76) et sait bien lire le jeu, qu’il s’agisse de couper les transmissions de l’adversaire (75) ou d’orienter le jeu de son équipe (vista 74). Sa qualité de passe courte est tout à fait correcte (74). Il compense son manque de puissance (67) par un bon sens de l’équilibre (74). En améliorant ses contrôles (69), son accélération (67) et son agilité (67), Vincent Pajot passera rapidement de 71, sa moyenne actuelle, à 78.

Commenter cet article