Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FIFA 13, les équipes à la loupe

L'ultime blog FIFA 13

Olympique Lyonnais : les talents de demain

Publié le 6 Novembre 2012 par Ludovic FRANCISCO in fifa 13, ol, olympique lyonnais, lacazette, benzia, grenier, lopes

Olympique Lyonnais : les talents de demain
Un futur attaquant international : Lacazette

Alexandre Lacazette est tout simplement le plus gros espoir actuel du football lyonnais. Tout d’abord parce que, dans le long parcours qui mène à l’excellence, il a déjà accompli un petit bout de chemin. A seulement 21 ans, l’attaquant atteint déjà 74, ce qui lui permet déjà de briguer une place dans le onze lyonnais. Ensuite, parce que les observateurs lui prédisent un bel avenir : c’est ainsi qu’il pourrait devenir, dans les années qui viennent, un des meilleurs attaquants français (84). En attendant ce jour, vous pouvez d’ores et déjà exploiter ses bien belles qualités : celles de sprinteur (accélération et vitesse 86) et d’acrobate (agilité 86). Dans ces domaines-là, il est déjà l’un des plus performants de son équipe. C’est déjà un très bon joueur balle au pied, lui qui possède une stat de 85 en équilibre et de 79 en dribble. La qualité de ses contrôles (76), de sa finition (76), de son placement offensif (78) sont à l’avenant. Ne lui reste plus, pour atteindre le niveau qu’on lui prédit, qu’à améliorer sensiblement son jeu de tête (72), sa réactivité (72) et son endurance (70).

Olympique Lyonnais : les talents de demain
Le successeur de Benzema ? Benzia

Attention, talent ! Yassine Benzia (63) a tout pour devenir le futur grand avant-centre de l’OL. Mais si Lacazette propose déjà quelques garanties sur son réel potentiel, il est encore trop tôt pour affirmer que Benzia est promis à un destin de grand joueur (84). Certains indices permettent toutefois de penser qu’il s’y dirige à grand pas. A 18 ans, le joueur d’origine algérienne possède déjà des qualités éloquentes : il est déjà très agile (84), et extrêmement difficile à bousculer (86). Il sait également réaliser, chose rare à son âge, des frappes très travaillées (effets 80). Celui que l'on présente comme le successeur de Benzema est déjà plutôt rapide (accélération et vitesse 78) et bon dribbleur (78), aidé en cela par un imposant arsenal technique (4/5) et une aisance à jouer du pied gauche (4/5). S’il s’améliore son placement offensif (70), sa vision de jeu (71) et ses contrôles de balle (74), il deviendra le joueur que tout le monde annonce.

Olympique Lyonnais : les talents de demain
Sur les pas de Gourcuff : Grenier

A 21 ans, Clément Grenier marche sur le pas de Yoann Gourcuff, qu’il côtoie tous les jours à l’entraînement. Le milieu offensif (il est capable de joueur plus bas, en qualité de récupérateur) partage avec l’ancien Bordelais bien des points communs : la même qualité de passes courtes (83), de passes longues (79), d’intelligence (vista 82) et de contrôle de balle (80). Mais pour atteindre le niveau de Gourcuff, Clément Grenier doit encore accroître la précision (74) et la puissance (68) de ses frappes, la qualité de ses effets (74) et précision de ses coups francs (83). Mais à seulement 21 ans, le meneur de jeu a tout le temps pour y parvenir : aujourd’hui à 73 (un score qui ne lui interdit pas de fouler la pelouse de façon épisodique), il peut atteindre 82 en quelques années.

Olympique Lyonnais : les talents de demain
Le futur gardien titulaire de l’OL ? Lopes

L’OL va-t-il enfin réussir à accoucher d’un bon gardien de but ? Alors qu’il a eu tendance ces dernières années à recruter ses portiers chez d’autres clubs, le club rhodanien possède peut-être dans son centre de formation son futur gardien de but. Son nom : Anthony Lopes. A 22 ans, ce joueur franco-portugais a quelques atouts à faire valoir : une très belle détente (80), une relative rapidité à se déployer (72), des réflexes sur sa ligne (70) et enfin un positionnement très correct (68) pour son âge. Des qualités qui ne demandent qu’à se bonifier avec les années. Pour passer de son modeste 68 au 81 auquel il semble destiné, le gardien doit cependant encore améliorer sa prise de balle (64) et son jeu au pied (62). Si toutes ces conditions sont réunies, on devrait entendre parler rapidement d’Anthony Lopes.

Commenter cet article