Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FIFA 13, les équipes à la loupe

L'ultime blog FIFA 13

Manchester United : le collectif

Publié le 8 Janvier 2013 par Ludovic FRANCISCO in mu, manchester united, evra, nani, valencia, scholes

Manchester United : le collectif
De très gros frappeurs

Amateurs de frappes lourdes expédiées dans la lucarne depuis les trente mètres, vous allez forcément aimer Manchester United ! Le club rassemble en effet quelques-uns des meilleurs frappeurs du monde. On ne s’éternisera pas trop longtemps sur les talents conjugués de Wayne Rooney et Robin van Persie dans cet exercice : l’Anglais et le Néerlandais allient en effet une très grosse puissance (91, 90) à une grande précision de loin (85, 87). Mais les deux joueurs ne portent pas sur leurs seules épaules les talents d’artilleurs de leur équipe. Paul Scholes est également un excellent frappeur (puissance 88, précision 84), tout comme Nani (puissance 85, précision 84). Antonio Valencia, enfin, est également un tireur puissant (84), mais son manque de précision de loin (64) le handicape fortement.

Manchester United : le collectif
Des joueurs explosifs et rapides

L’une des caractéristiques de United depuis quelques saisons, c’est la très grande vélocité de ses joueurs. Une tendance qui se confirme dans cette saison 2012-2013. L’équipe possède sur les côtés de véritables flèches, capables de laisser sur place n’importe quel défenseur et de lui « mettre » plusieurs mètres en quelques foulées. Antonio Valencia en est le plus bel exemple : c’est un joueur à la fois incroyablement explosif (90) et rapide (90). Dans des proportions à peine moindres à celles de l’Equatorien, Ashley Young (accélération 90, vitesse 88) et Nani (accélération 89, vitesse 85) sont également de redoutables joueurs de couloir. Dans un registre plus axial, Shinji Kagawa possède également un pouvoir d’accélération (90) qui lui permet de faire très mal sur les petits espaces. Idem pour Javier Hernández : grâce à sa vivacité (90) et sa vitesse (89), le Mexicain opère tel un feu follet à la pointe de l’attaque mancunienne.

Manchester United : le collectif
D’excellents passeurs

Posséder des joueurs capables de faire la décision grâce à un dribble bien senti, c’est bien. Posséder en plus des joueurs pour adresser des caviars aux attaquants et animer le jeu, c’est un luxe. Ce luxe, MU l’a. Elle possède tout d’abord au milieu de terrain une formidable plaque tournante : Paul Scholes. Extrêmement précis de près (89) comme de loin (90), l’Anglais y ajoute une superbe vision de jeu (93). Toujours dans l’entrejeu, Michael Carrick (86, 85), Darren Fletcher (85, 82) ou encore Ryan Giggs (83, 81) sont eux aussi d’excellents passeurs sur courte et longue distance. Les Red Devils comptent enfin de redoutables centreurs : Ryan Giggs (88), Antonio Valencia (87), Ashley Young (86) ou encore Nani (85) excellent dans cet exercice.

Manchester United : le collectif
Des joueurs agressifs

Les Britanniques appellent cela le « fighting spirit ». A ce titre, rien d’étonnant à ce que le club le plus capé d’Angleterre rassemble tant de joueurs avec une mentalité aussi guerrière. A tous les postes, MU est pourvu de joueurs combatifs, de ceux qui exercent un pressing de tous les instants et partent à l’abordage sitôt le ballon récupéré. En défense centrale, Nemanja Vidić constitue l’archétype du joueur hargneux (92), face à qui il est très difficile de ressortir victorieux d’un duel. Ses compagnons de la défense, Patrice Evra et Rafael sont un peu de la même trempe : malgré leur petite taille, le Français (86) et le Brésilien (83) s’y connaissent pour harceler le porteur du ballon. Au milieu de terrain, les Red Devils comptent là encore un joueur dont la taille (1,70 m) est inversement proportionnelle à la dureté du jeu (87). Et, chose rare, même en attaque : Wayne Rooney est un attaquant doté d’une abnégation incroyable (92), le premier à harceler la défense adverse lorsque celle-ci tente de relancer. Précieux.

Commenter cet article