Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FIFA 13, les équipes à la loupe

L'ultime blog FIFA 13

Ligue 1 : l'équipe-type des talents

Publié le 31 Décembre 2012 par Ludovic FRANCISCO

Ligue 1 : l'équipe-type des talents

LA LIGUE 1 NE MANQUE PAS DE TALENT(S). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les grands clubs européens viennent régulièrement s'y servir. Vous qui avez entamé un mode "Carrière" et hésitez quelque peu à placer une coquette somme d'argent sur un joueur aux talents prétendument immenses, vous avez peut-être intérêt à consulter l'équipe-type des talents de la Ligue 1 que nous avous avons concoctée. Dans cette formation très offensive en 4-3-3 où officie un seul milieu récupérateur, on trouve trois joueurs parisiens, deux Lyonnais, deux Toulousains, un Rennais, un Stéphanois, un Sochalien et un Brestois. Preuve que le talent en France est largement partagé entre les clubs.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Gardien de but : Alphonse Aréola (PSG)

Présent dans la réserve parisienne depuis Fifa 11, Alphonse Aréola s’affirme d’année en année comme un grand espoir français au poste de gardien de but. A 19 ans, le jeune homme d’origine tahitienne possède des qualités réservées normalement à des joueurs de plusieurs années son aîné. Dans sa façon de se positionner (69) et dans sa relance au pied (69), il est déjà très en avance. Sa réactivité sur sa ligne (68) et sa prise de balle (67) sont également de bonne facture. Dans le plongeon (65), il a encore le temps d’effectuer de gros progrès. Bref, Aréola s’affirme déjà comme un portier de niveau très homogène qui, d’un modeste 65, peut fort bien atteindre d’ici un demi-douzaine d’années un beau 82.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Arrière latéral gauche : Cheikh M'Bengué (Toulouse)

Encore une vieille connaissance pour les adeptes du TFC sur FIFA. Formé au club, Cheikh M’Bengué a fait sa première apparition dans FIFA 08. Cinq années plus tard, à aujourd’hui 24 ans, le Sénégalais affiche un niveau déjà intéressant (75) mais qui promet d’augmenter encore plusieurs années (83). Arrière gauche de formation, M’Bengué possède toutes les qualités d’un joueur évoluant à ce poste : il est véloce (accélération 84, vitesse 79) et plutôt endurant (76). Offensivement, sa qualité de centre (78) est appréciable. Défensivement, il n’est pas non plus ridicule : son agressivité (80) face au porteur du ballon, la rigueur de son marquage (78) et ses facilités à la récupération (tacle debout 78, tacle glissé 77) en font un latéral très complet qui saura faire le bonheur, dans les années à venir, de Toulouse – si le club parvient à le conserver.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Arrière central gauche : Johan Martial (Brest)

Le championnat de France compte un certain nombre de défenseurs centraux de fort potentiel : il y a Kurt Zouma (St-Etienne) ou encore Samuel Umtiti (Lyon). Moins connu, mais pas moins prometteur : Johan Martial. Acheté au SC Bastia en 2010, le joueur de 21 ans est déjà assez mûr (général 68) pour évoluer dans la peau d'un titulaire au sein d'un club comme le Stade Brestois. Dur sur l’homme (75) et plutôt solide (70) pour son âge, le stoppeur sait user de sa taille (1,84 m) et de sa détente (73) pour interceptions les ballons aériens, même si sa précision dans le jeu de tête (65) laisse encore à désirer. Au sol, il est également assez performant : pour couper les trajectoires (72), ne pas lâcher son vis-à-vis d’une semelle (69) ou lui arracher le ballon (69). Johan Martial peut néanmoins progresser bien encore, jusqu’à atteindre un niveau (79) qui lui ouvrira sans doute les portes d’une formation plus huppée du championnat de France ou de l’étranger.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Arrière central droit : Kurt Zouma

Saint-Etienne abrite-t-il un futur titulaire de la défense centrale tricolore ? C’est bien possible ! Kurt Zouma est en effet promis à un brillant avenir, si l’on croit la note potentielle dont l’affuble EA Sports (85). Pas étonnant que Manchester City ait fait le forcing, en janvier 2012, pour l’arracher aux Verts. Il faut dire qu’avec une statistique globale déjà fixée à 73, le défenseur de 18 ans est étonnamment mûr pour son âge. Au marquage (75), à la récupération (76), dans l'efficacité de son jeu de tête (77) comme dans sa capacité à s’élever dans les airs (76), il affiche des statistiques à faire pâlir bien des défenseurs dans la force de l’âge. Mais la principale qualité de Zouma, qui étonne déjà tous les observateurs, c’est sa puissance stupéfiante (84). Il est en outre plutôt vif, grâce à son accélération plus élevée que la moyenne à son poste (75). En améliorant encore un peu sa réactivité (70), son agressivité (71) et ses interceptions (73), le jeune prodige s’affirmera comme un arrière central de niveau mondial. Mais pas avant quelques années.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Arrière latéral droit : Sébastien Corchia (Sochaux)

A 22 ans, Sébastien Corchia fait partie des arrières latéraux les plus prometteurs de notre championnat. Pour l’heure, c’est encore un jeune joueur, qui a tout à apprendre (général 73). Malgré tout, le défenseur possède déjà de belles qualités. Offensivement, surtout, où il se révèle très intéressant par sa forte participation au jeu, sa capacité à multiplier les allers-retours (79), sa solidité (82), la précision de ses centres (77), la qualité de ses transmissions (76 de près, 74 de loin) et… sa précision sur coup franc (76). Après, il doit améliorer son jeu défensif : même s’il se révèle un bon récupérateur (76), ses interceptions (72) laissent à désirer, tout comme la rigueur de son marquage (71) et son agressivité sur le porteur de balle (72). Et sur le plan offensif, son vivacité (71) et son adresse générale (72) peuvent être encore travaillées. Lorsque cela sera fait, Sébastien Corchia passera rapidement au niveau qui lui est destiné, à savoir 80.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Milieu défensif : Marco Verratti (PSG)

De tous les nouveaux arrivants parisiens de Fifa 13, Marco Verratti est sans discussion possible le plus prometteur. Cet international espoir italien, présenté dans son pays comme le nouveau Pirlo, n’usurpe pas sa réputation. A seulement 19 ans, le petit milieu de terrain (1,65 m) possède déjà des capacités hors du commun. Physiquement, il est à la fois très adroit (87) et surtout extrêmement difficile à bouger (93). C’est aussi une véritable teigne, grâce à un très bon 85 en agressivité. Ses contrôles de balle (80) sont inouïs pour son âge, tout comme la qualité de ses passes, courtes (80) comme longues (79). Le prodige possède par ailleurs un bagage technique assez stupéfiant (4/5). Malgré toutes ces qualités, Marco Verratti possède une marge de progression très intéressante, notamment dans les domaines de l’accélération, de l’endurance, de la réactivité et du dribble, où il culmine à 74. 74, c’est aussi la note globale de ce joueur que vous pouvez porter en quelques saisons à 86. Autant dire une future star mondiale à son poste.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Milieu central gauche : Adrien Rabiot (PSG)

C’est sans doute LA trouvaille du centre de formation parisien. A seulement 17 ans, Adrien Rabiot pourrait bien devenir un des meilleurs milieux relayeurs français d’ici quelques années. Du haut de son 1,89 m, ce gaucher possède des attributs qui le rendent très élégant balle au pied et très complet pour son âge : il est à la fois puissant (78) et adroit (66), réactif (66) et résistant (68). Il possède en outre des qualités de passe et de contrôle qui ne demandent qu’à être améliorées (71 et 68), tout comme sa vision de jeu (67). Enfin, sa puissance de tir (70) et son jeu de tête (68) risquent fort de devenir de gros points forts dans les années à venir. Déjà doté d’un 63 de moyenne générale, Adrien Rabiot possède de surcroît une marge de progression énorme. Il peut atteindre un beau 83 à sa plénitude.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Milieu central droit : Moussa Sissoko (Toulouse)

La présence du Moussa Sissoko dans la liste des espoirs toulousains se justifie à moitié dans la mesure où cela fait déjà un moment que l’on vante les mérites du milieu de terrain. C’est omettre l’énorme marge de progression dont bénéficie ce joueur de 23 ans (moyenne 75), promis à un destin international (potentiel 83). Les qualités de Moussa Sissoko sont avant tout athlétiques : il réussit en effet à être à la fois extrêmement puissant (force 86), rapide (vitesse 84) et vif (accélération 83, réactivité 78). Il est en outre extrêmement résistant 92 et particulièrement actif en phase de récupération de balle (contribution défensive forte). Le milieu central possède également une grosse frappe de balle (85), amoindrie il est vrai par une précision toute relative de loin (69). En fait, le jeune international français sait un peu tout faire : se placer en phase offensive (75), dribbler (75), récupérer le ballon (tacles 76) ou l’intercepter (75).

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Ailier gauche : Alexandre Lacazette (Lyon)

Alexandre Lacazette est tout simplement le plus gros espoir actuel du football lyonnais. Tout d’abord parce que, dans le long parcours qui mène à l’excellence, il a déjà accompli un petit bout de chemin. A seulement 21 ans, l’attaquant atteint déjà 74, ce qui lui permet déjà de briguer une place dans le onze lyonnais. Ensuite, parce que les observateurs lui prédisent un bel avenir : c’est ainsi qu’il pourrait devenir, dans les années qui viennent, un des meilleurs attaquants français (84). En attendant ce jour, vous pouvez d’ores et déjà exploiter ses bien belles qualités : celles de sprinteur (accélération et vitesse 86) et d’acrobate (agilité 86). Dans ces domaines-là, il est déjà l’un des plus performants de son équipe. C’est déjà un très bon joueur balle au pied, lui qui possède une stat de 85 en équilibre et de 79 en dribble. La qualité de ses contrôles (76), de sa finition (76), de son placement offensif (78) sont à l’avenant. Ne lui reste plus, pour atteindre le niveau qu’on lui prédit, qu’à améliorer sensiblement son jeu de tête (72), sa réactivité (72) et son endurance (70).

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Ailier droit : Sadio Diallo (Rennes)

En 2003, l’OL arrachait à Bastia un certain Michael Essien. Le Stade Rennais aurait-il dégoté en 2012 une nouvelle pépite chez le club corse ? Si l’on se fie aux prévisions d’EA Sports, c’est tout à fait possible. Car Sadio Diallo (note générale 74) affiche déjà des qualités hors du commun pour un joueur de 21 ans. Cet attaquant guinéen d’1,82 m est déjà un petit monstre de rapidité (accélération 85, vitesse 86), de technique (contrôle 81, dribbles 76, agilité 74) et de puissance (puissance de tir 75, tirs de loin 75). Pour son âge, il est impressionnant d’intelligence (vista 73) et d’efficacité (finition 73). Et sa marge de progression est encore énorme dans bien de domaines : l’équilibre (60), la force (60), le positionnement offensif (68) et le jeu de tête (69) notamment. Il faudra patienter encore quelques années avant de voir l’attaquant, capable d’évoluer au poste de milieu offensif, exploser au grand jour. Mais, au terme de sa progression, le Guinéen pourrait bien atteindre un total impressionnant de 86.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Avant-centre : Yassine Benzia (Lyon)

Attention, talent ! Yassine Benzia (63) a tout pour devenir le futur grand avant-centre de l’OL. Mais si Lacazette propose déjà quelques garanties sur son réel potentiel, il est encore trop tôt pour affirmer que Benzia est promis à un destin de grand joueur (84). Certains indices permettent toutefois de penser qu’il s’y dirige à grand pas. A 18 ans, le joueur d’origine algérienne possède déjà des qualités éloquentes : il est déjà très agile (84), et extrêmement difficile à bousculer (86). Il sait également réaliser, chose rare à son âge, des frappes très travaillées (effets 80). Celui que l'on présente comme le successeur de Benzema est déjà plutôt rapide (accélération et vitesse 78) et bon dribbleur (78), aidé en cela par un imposant arsenal technique (4/5) et une aisance à jouer du pied gauche (4/5). S’il s’améliore son placement offensif (70), sa vision de jeu (71) et ses contrôles de balle (74), il deviendra le joueur que tout le monde annonce.

Ligue 1 : l'équipe-type des talents
Les remplaçants :

Gardiens de but : Anthony Lopes (Lyon), Joris Delle (Nice)

Défenseurs : Faouzi Ghoulam (St-Etienne), Cédric Mongongu (Evian TG), Samuel Umtiti (Lyon), Serge Aurier (Toulouse)

Milieux de terrain : Joshua Guilavogui (St-Etienne), Rémy Cabella (Montpellier), Clément Grenier (Lyon)

Attaquants : Emmanuel Rivière (Toulouse), Jordan Ayew (Marseille), Romain Alessandrini (Rennes).

Commenter cet article