Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FIFA 13, les équipes à la loupe

L'ultime blog FIFA 13

Le SC Bastia fait le pari de l'expérience

Publié le 16 Décembre 2012 par Ludovic FRANCISCO in fifa 13, sc bastia, rothen, khazri, modeste, maoulida, ilan, sable

Le SC Bastia fait le pari de l'expérience

CETTE SAISON, ON NE PEUT PAS DIRE que l’effectif bastiais soit d’une grande jeunesse ! Pour son retour en Ligue 1, après sept années d’absence, le SC Bastia a fait le pari de l’expérience pour se maintenir dans l’élite. C’est ainsi que le club corse a fait venir Ilan (34 ans), Marchal (33 ans) ou encore Sablé (32 ans), qui s’ajoutent à une liste déjà fournie de joueurs d’expérience, au premier rang desquels Rothen (35 ans) et Maoulida (34 ans).

En s'entourant de joueurs expérimentés, le SC Bastia est monté en gamme.

Le SC Bastia fait le pari de l'expérience

Un choix de l’expérience qui a malheureusement conduit à la perte d’un très gros espoir, le jeune Sadio Diallo, parti à Rennes. Cette politique permet néanmoins au club de Haute-Corse de monter en gamme : il obtient sur FIFA 13 les 3 étoiles, soit un gain d’une étoile par rapport à FIFA 12.

Le SC Bastia fait le pari de l'expérience
Le joueur-clé : Jérôme Rothen

Il est des joueurs sur lesquels le temps semble ne pas avoir d'emprise. Jérôme Rothen est de ceux-là. Recruté la saison dernière par Bastia, le gaucher s’est immédiatement imposé comme le leader technique de l’équipe, leader qu’il continue d’être aujourd’hui (général 73). A 34 ans, l’ancien Parisien conserve toutes ses qualités. La vision de jeu (85) surtout, la précision dans les transmissions, courtes (84) ou longues (78), l’adresse balle au pied (83), la qualité des contrôles (78), mais aussi et bien sûr ce pourquoi il est si réputé : la précision des centres (82) et les effets qu’il est capable de produire sur le ballon (81). Le joueur, fermement installé désormais dans une position axiale, reste également un intéressant tireur de coups francs (79). Bref, Jérôme Rothen s’affirme un peu comme l’homme à tout faire de cette équipe bastiaise.

Le SC Bastia fait le pari de l'expérience
Une attaque de bon niveau

Au sein d’un groupe de niveau très homogène, un secteur de jeu se distingue pourtant : il s’agit de l’attaque. Dans un système à trois attaquants tel que celui du SC Bastia, vous avez à votre disposition quatre joueurs de bon niveau. Anthony Modeste, le titulaire en pointe, est avant tout un bon joueur de tête. Aidé par sa grande taille (1,87 m) et une détente correcte (75), il se montre relativement précis à cet exercice (77). Sa finition (74) laisse à désirer mais sa puissance (78) l’aide souvent à faire la différence. Sur le côté droit, Maoulida, 33 ans, conserve encore certaines de aptitudes qui faisaient sa réputation lorsqu’il évoluait à l’OM ou au RC Lens : sa qualité de passe (71), sa puissance de tir (71), son placement offensif (73). Côté gauche, le jeune Wahbi Khazri est extrêmement prometteur (lire ci-dessous). Enfin, sur le banc, Ilan peut encore faire la différence, grâce notamment à sa puissance de tir (81), ses tirs en finesse (71) et sa relative intelligence de jeu (75).

Le SC Bastia fait le pari de l'expérience
L’équipe qu'il faut aligner

C’est dans un schéma en 4-3-3 que le collectif bastiais s’épanouit le mieux. Devant, Anthony Modeste (général 72) est chargé plus particulièrement de reprendre de la tête ou de jouer en pivot avec les deux ailiers, Toifilou Maoulida (70) et Wahbi Khazri (72). Dans l’entrejeu, Yannick Cazuhac (66), le capitaine, est placé juste devant la défense, en position de récupérateur, tandis que Rothen (73) et Sablé (70) se chargent d’orienter le jeu, qui à gauche, qui à droite. Derrière, optez pour une défense à quatre traditionnelle, composée de Gaël Angoula (66) à droite, Féthi Harek (64) à gauche, Jérémy Choplin (69) et Sylvain Marchal (73) dans l’axe. L’ancien Stéphanois sera le leader de cette défense chargée de protéger du mieux que possible les cages de Macedo Novaes (73), le portier brésilien de cette équipe bastiaise.

Le SC Bastia fait le pari de l'expérience
Le joueur en devenir : Wahbi Khazri

Attention, talent ! Après avoir favorisé l’éclosion de Sadio Diallo, parti cette saison au Stade Rennais, le SC Bastia pourrait accoucher prochainement d’une nouvelle petite pépite. Cette pépite s’appelle Wahbi Khazri. Titulaire indiscutable du SCB à seulement 21 ans, le Tunisien possède déjà de fort belles qualités à son âge (général 72). Dans une position préférentielle d’ailier gauche (mais il peut joueur milieu offensif et attaquant de soutien), Khazri n’est pas un joueur qui possède de don particulier. Seulement, il est bon dans presque tous les domaines. C’est un bon passeur (75), il est adroit balle au pied (74) et bon dribbleur (74), il se place plutôt bien (73) et possède une vision de jeu tout à fait correcte (73). Il est assez véloce (73), contrôle bien ses ballons (72), tire correctement les coups francs (72), centre (72) et frappe au but (70) avec une relative précision. S’il continue de s’améliorer avec une égale progression dans tous ces secteurs de jeu, Khazri pourrait rapidement s’avérer redoutable. Son potentiel est là pour le confirmer : 80.

Commenter cet article