Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FIFA 13, les équipes à la loupe

L'ultime blog FIFA 13

L’OGC Nice veut démarrer un nouveau cycle

Publié le 21 Décembre 2012 par Ludovic FRANCISCO in fifa 13, ogc, nice, pied, ospina

L’OGC Nice veut démarrer un nouveau cycle

PARMI TOUTES LES EQUIPES DE LIGUE 1, une en particulier affiche un niveau quasi identique saison après saison : c’est Nice. Depuis FIFA 07, l’OGC promène ainsi ses 3,5 étoiles de façon imperturbable. Pourtant, l’intersaison a consacré un changement important du club concernant l’approche de son effectif. Ainsi, le Gym a-t-il décidé de se débarrasser d’un nombre conséquent de joueurs. De Mounier (78) à Clerc (74), de Mouloungi (73) à Hellebuyck (72), de Monzon (70) à Sablé (70), ce sont en tout plus d’une douzaine de joueurs qui ont été priés de plier bagage.

Le club a préféré recruter des joueurs à fort potentiel plutôt que des joueurs confirmés.

L’OGC Nice veut démarrer un nouveau cycle

Hormis Dario Cvitanich, en provenance de l’Ajax, le club a préféré miser sur des joueurs à fort potentiel plutôt que des joueurs confirmés : le Dijonais Eric Bauthéac, les Lyonnais Jérémy Pied et Thimothée Kolodziejczak, le Tourangeau Romain Genevois ainsi que les Messins Mahamane Traoré et Joris Delle. Un calcul qui, à défaut d'offrir des résultats immédiats, pourrait bien s’avérer payer d’ici quelques années…

L’OGC Nice veut démarrer un nouveau cycle
Le joueur-clé : David Ospina

S’il est un secteur dans lequel le championnat de France ne manque pas de talents, c’est bien celui de gardien de but. De Thébaux à Ochoa en passant par Costil, les gardiens de qualité ne manquent pas. Mais s’il faut faire une liste de bons portiers, il ne faut pas omettre d’y mentionner le nom de David Ospina. A 24 ans, le Colombien entame déjà sa cinquième saison dans les cages niçoises. C’est un gardien dont les qualités sont nombreuses. Si l’on excepte son placement (75), pas toujours irréprochable, il affiche un égal niveau dans tous les secteurs qui déterminent un bon gardien de but : au niveau des réflexes (82), de la prise de balle (79) comme du plongeon (81), il n’a pas grand-chose à envier aux maîtres du genre en France que peuvent être les Mandanda, Sirigu et autres Ruffier. Son jeu au pied est également très convaincant (77). Non, vraiment, l’OGC Nice a bien de la chance de posséder David Ospina.

L’OGC Nice veut démarrer un nouveau cycle
Des joueurs à potentiel

Ce serait mentir que d’affirmer que l’OGC Nice possède une grosse équipe. En revanche, le club azuréen dispose d’un joli réservoir de jeunes joueurs qui ne demandent qu’à progresser. Ceux qui sont arrivés cet été notamment. Si des joueurs comme Eric Bauthéac ou Romain Genevois ne sont pas très loin de leur potentiel maximum, d’autres peuvent s'améliorer de manière sensible. C’est le cas par exemple du milieu offensif malien Mahamane Traoré qui, à 25 ans, peut encore passer d’une note générale de 66 à 77 ! Joris Delle, la doublure d’Ospina dans les cages, possède lui aussi une belle marge de progression : son potentiel est fixé à 80, alors qu’il culmine à 69 à seulement 23 ans. Thimothée Kolodziejczak, le prometteur arrière gauche lyonnais, est à peu près dans le même cas : à 22 ans, son niveau est situé à 67, mais il peut atteindre un bon 76 d’ici quelques années.

L’OGC Nice veut démarrer un nouveau cycle
L’équipe qu’il faut aligner

L’équipe la plus équilibrée que l’on puisse aligner du côté des Aiglons se doit d’évoluer en 4-3-3. Ce système permet d’aligner les trois meilleurs attaquants niçois : Eric Bauthéac (73), côté gauche, Jérémy Pied (74), à droite et Dario Cvitanich (72), en pointe. Ce système permet aussi d’utiliser les milieux de terrain à leur poste de prédilection : Kévin Anin (75) et Didier Digard (70) dans une position de purs récupérateurs et Camel Meriem (71) en numéro 10. Derrière, l’équipe dispose d’une jolie charnière centrale personnifiée par Renato Civelli (74) et Nemanja Pejčinović (74). Sur les côtés, le niveau est moins bon : Thimothée Kolodziejczak (67) a le mérite d’être un vrai spécialiste du couloir gauche, tandis que Romain Genevois (69) consolide la défense grâce à son profil plus axial.

L’OGC Nice veut démarrer un nouveau cycle
Le joueur en devenir : Jérémy Pied

Parmi tous les joueurs arrivés cet été sur la Côte d’Azur, Jérémy Pied est sans aucun doute le plus prometteur. Ce jeune attaquant de 23 ans, formé à Lyon, possède tout l’attirail technique et physique de l’attaquant de débordement et de soutien. Assez rapide (83), plutôt explosif (83), il est surtout agile ballon au pied (82) et difficile à bousculer (82). En somme, c’est un bon joueur de percussion, même si sa note en dribbles (77) peut paraître un peu juste de prime abord. C’est aussi un joueur qui possède une belle frappe de balle (82), qui s’avère plutôt précis à cet exercice de loin (77) et qui sait produire de jolis effets (74). Pour ne rien gâcher, c’est enfin un joueur qui ne lâche rien (79). De belles statistiques qui peuvent encore s’améliorer et porter le jeune attaquant d’une note générale de 74, son niveau actuel, à un beau 80.

Commenter cet article