Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FIFA 13, les équipes à la loupe

L'ultime blog FIFA 13

Girondins de Bordeaux : le collectif

Publié le 21 Novembre 2012 par Ludovic FRANCISCO in fifa 13, girondins, bordeaux, chalmé, henrique, planus, trémoulinas, sané, jussiê

Girondins de Bordeaux : le collectif
Une défense cohérente

A défaut de posséder l’arrière-garde la plus solide du championnat de France, Bordeaux a le bon goût de proposer une défense homogène. Pas de maillon fort, mais pas non plus de maillon faible dans cette défense à quatre où le niveau des joueurs oscille entre 74… et 75. L’autre qualité de la défense girondine, c’est de s’appuyer sur de véritables spécialistes. Dans le couloir droit, Mariano est l’archétype de l’arrière latéral brésilien : il participe énormément à l’animation offensive, grâce à sa rapidité (accélération 88, vitesse 89), son adresse (88) et son endurance (83). Dans le couloir gauche, Trémoulinas possède les mêmes vertus, dans des proportions légèrement inférieures, mais il est aussi moins facile à faire choir (78) et plus vif (réactivité 81). Dans l’axe, côté gauche, Henrique est, sans surprise, un pur stoppeur : très dur sur l’homme (90), puissant (84), il se montre plutôt efficace à l’interception (77). Planus est quant à lui meilleur à la relance (passes longues 75), au marquage (77) et à la récupération (tacles 75, tacles glissés 79).

Girondins de Bordeaux : le collectif
De très bons passeurs

Pour animer son jeu offensif, les Girondins ne s’appuient pas sur quelque attaquant hyper rapide ou sur un gros frappeur, mais avant tout sur… de très bons passeurs. Parmi les onze joueurs amenés à fouler régulièrement la pelouse, quatre s’avèrent particulièrement à l’aise pour adresser des caviars à leurs partenaires. Véritables plaques tournantes de leur équipe, Plašil et Obraniak affichent une qualité de passe troublante par leur similitude : vision de jeu (84 contre 83), passe courte (81 contre 80) ou longue (80), centre (79), le Tchèque et le Polonais sont les joueurs vers lesquels vous devez impérativement faire transiter le jeu. Mais le jeu de passe bordelais ne repose pas uniquement sur ces deux joueurs. L’équipe au scapulaire compte dans ses rangs un très bon centreur, en la personne de Trémoulinas (84). Dans ce domaine, le Réunionnais a peu de concurrents en L1. Ses passes longues sont aussi assez précises (79). Presqu’aussi performant que son homologue pour expédier le ballon dans la surface de réparation (81), Mariano est en revanche meilleur pour combiner dans les petits espaces (77).

Girondins de Bordeaux : le collectif
Des atouts sur coup de pied arrêté

Bordeaux dispose dans son effectif de plusieurs joueurs susceptibles de marquer de la tête. Pourquoi vous priver de cet atout ? Le plus redoutable d’entre eux est sans contestation Henrique. Non content de mesurer 1,89 m, le Brésilien s’offre une détente de 77. Il est de surcroît très précis (80). D’autres joueurs sont également dangereux. Planus, bien qu’un peu moins grand que son compère de la défense, est tout aussi précis (80). Sané, avec son impressionnant mètre 92, sait également jouer de son casque (79) pour expédier le ballon dans les filets. Incapable de sauter aussi haut que ses camarades, Gouffran sait néanmoins également placer sa tête au bon endroit (précision 79). Mais pour marquer, encore vous faut-il posséder un joueur qui puisse adresser de bons ballons à ces fortes têtes. Pour cela, pas d’hésitation possible : grâce à sa précision sur coup franc (80), Obraniak est le candidat tout trouvé.

Girondins de Bordeaux : le collectif
Des milieux qui harcèlent

Même s’il ne compte pas de grands milieux défensifs (Sané culmine à 77), Bordeaux peut compter sur un entrejeu travailleur et dur au mal. Arrivé en Gironde dans FIFA 12, Landry N’Guémo (74) apporte, à défaut de grandes qualités de récupérateur (seulement 71 en tacles), une très grande agressivité (85) ainsi qu’une importante contribution défensive. Tout aussi volontaire dans les tâches défensives, Ludovic Sané n’est pas aussi agressif (81). Il est en revanche meilleur pour marquer son vis-à-vis (80), lui subtiliser le ballon (78 en tacles) ou l’intercepter (77). Plus limité que ses collègues du milieu, Grégory Sertic (73) fait également valoir des qualités de harceleur (agressivité 81).

Girondins de Bordeaux : le collectif
Des alternatives en attaque…

Le banc bordelais ne compte pas véritablement de joker. Toutefois, certains joueurs peuvent apporter leurs qualités en fin de rencontre afin d’insuffler un vent nouveau à leur équipe. C’est le cas par exemple de Diabaté (74). Clairement inférieur à Gouffran, le Malien possède néanmoins une force hors du commun (89), une bonne dose d’agressivité (78) et une puissance de tir (79) qui peuvent dépanner à un moment compliqué de la rencontre. Saivet, s’il n’est pas fondamentalement meilleur qu’un Maurice-Belay (75), peut apporter son jus côté gauche (accélération 83, vitesse 84, agilité 82). Jussiê (74) enfin, par sa qualité de dribble (81) et son adresse (83) peut offrir une option supplémentaire par sa polyvalence : il peut en effet jouer milieu offensif, milieu excentré ou attaquant.

Girondins de Bordeaux : le collectif
… mais trop peu en défense

Imaginons le pire : votre défense titulaire est décimée, et comble de tout, Carrasso s’est également blessé. Nous vous souhaitons bien du courage ! Le banc bordelais compte en effet bien peu de solutions de substitution en cas de pépin en défense. Derrière Carrasso, ce sont pas moins de trois gardiens (Keita, Olimpa, Jug) qui poussent pour sortir leur épingle du jeu. Malheureusement, ils se révèlent tous trop jeunes pour espérer constituer une véritable alternative à Carrasso. En défense, les solutions de rechange sont tout aussi rares. Si Chalmé (70) peut dépanner sur le côté droit, en cas de blessure de Mariano, Poundje (61) est réellement trop inexpérimenté pour suppléer Trémoulinas. Dans l’axe, malgré son métier, Marange (67) apparaît trop limité pour remplacer un Planus ou un Henrique. D’où l’utilité de faire descendre, si le besoin s’en ressent, Sané en défense centrale : il s'en accomode parfaitement.

Commenter cet article