Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FIFA 13, les équipes à la loupe

L'ultime blog FIFA 13

FC Lorient : la complémentarité avant tout

Publié le 19 Décembre 2012 par Ludovic FRANCISCO in fifa 13, lorient, fcl, gassama, ecuele-manga

FC Lorient : la complémentarité avant tout

POUR LORIENT, LES SAISONS SE SUIVENT et se ressemblent depuis plusieurs années. Si certains clubs possèdent le pétrole, le club du Morbihan a les idées. Et mène toujours des campagnes de recrutement impeccables, où l’on fait venir des talents ou des grognards à faible coût et où la revente se fait souvent à la hausse. Ainsi le départ d’Arnold Mvuemba (74) à Lyon a-t-il été compensé par l’arrivée de Benjamin Corgnet (73) en provenance de Dijon.

Lorient exhibe fièrement ses 3,5 étoiles depuis les 3 dernières éditions de FIFA.

FC Lorient : la complémentarité avant tout

De même pour le talentueux Sigamary Diarra (75) parti à Ajaccio, et qui trouve son remplaçant en Alain Traoré (74), transfuge de l’AJ Auxerre. Jérémy Janot (75) cède quant à lui sa place de « vieux briscard » à Ludovic Giuly (73), l’ancienne gloire de l’AS Monaco. Une gestion de bon père de famille qui explique pourquoi les Merlus exhibent encore cette année, comme depuis les dernières éditions de FIFA, ses 3,5 étoiles.

FC Lorient : la complémentarité avant tout
Le joueur-clé : Bruno Ecuélé-Manga

Voilà un joueur très intéressant et pourtant pas toujours reconnu à sa juste valeur : Bruno Ecuélé-Manga est pourtant l’un des défenseurs centraux les plus performants de toute notre Ligue 1 (général 78). Ses principaux atouts sont ses qualités hors norme à la récupération. Qu’il s’agisse de tacler debout (86) ou de glisser sur le sol (85), le Gabonais est redoutable. Dans ces deux secteurs, seul Thiago Silva lui est supérieur dans notre championnat, c’est dire la valeur de la performance ! Ecuélé-Manga, ce sont aussi d’autres vertus : un mélange harmonieux de puissance (79), d’agressivité (81) et de vivacité (73) qui le rendent assez impressionnant face aux attaquants adverses. Techniquement, il n’y a rien à redire : son marquage (77) est serré, ses interceptions efficaces (75). Enfin, à défaut d’être très précis de la tête (72), il possède une fort jolie détente (83). Un véritable roc qui n’a pourtant que 24 ans et qui progressera encore quelques temps pour se fixer à 82.

FC Lorient : la complémentarité avant tout
Un milieu parfaitement complémentaire

Certains diront que c’est là la patte de ce maître-entraîneur qu’est Christian Gourcuff. Peut-être ! Toujours est-il que l’effectif du FC Lorient, sans réunir les meilleurs joueurs du monde à leur poste, constitue un modèle de complémentarité. C’est particulièrement vrai au milieu de terrain où aucun joueur ne possède un profil similaire à celui de son coéquipier. Entre la qualité du jeu court de Yann Jouffre (78), la diabolique précision dans les frappes d’Alain Traoré (83), l’adresse naturelle de Mathieu Coutadeur (82), la vivacité de Benjamin Corgnet (83), la hargne d’Alayxis Romao (89) et le puissant sens de l’équilibre de Ludovic Giuly (92), les Merlus offrent un concentré de ce que doit être une bonne équipe de football. Devant, Julien Quercia et surtout Jérémie Aliadière, par leur grosse puissance d’accélération (84 et 91), sont les compléments idéaux à ce milieu joueur.

FC Lorient : la complémentarité avant tout
L’équipe à aligner

Sans surprise, la meilleure équipe à aligner est une équipe qui laisse la part belle au jeu. Optez par conséquent pour un milieu à 5. Romao (73) et Corgnet (73) y officient à la récupération, Jouffre (74), à droite, et Coutadeur (73), à gauche, sont chargés d’écarter le jeu, tandis que Traoré (73) a pour tâche de dynamiter la défense centrale. Devant, Aliadière (73) doit évoluer en véritable croqueur d’espaces. En cas de pépin, Quercia (72) est capable de le suppléer efficacement, de même que Giuly (73) offre plus qu’une solution de dépannage comme attaquant ou milieu offensif. Derrière, la meilleure défense possible est composée comme suit : Koné (72) à droite, Mareque (71) à gauche, Bourillon (73) et Ecuélé-Manga (78) dans l’axe. Dans les cages, Audard (75) s’impose sans discussion.

FC Lorient : la complémentarité avant tout
Le joueur en devenir : Lamine Gassama

Les arrières latéraux de qualité sont rares en France et c’est toujours rassurant de voir que de nouveaux joueurs arrivent pour faire mentir ce constat. Lamine Gassama, 23 ans, est bien connu des supporters lyonnais pour avoir effectué sa formation dans le club rhodanien. Cette saison, il a été prêté à Lorient afin d’obtenir le temps de jeu nécessaire à sa progression. Car du potentiel, le jeune défenseur sénégalais (général 65) en possède assurément : sur le plan physique, c’est un joueur qui saute haut (74), qui court vite (74), accélère fort (74) et qui résiste bien à la fatigue (70) ; mentalement, il montre sur le terrain une belle dose d’agressivité (77) ; techniquement enfin, il récupère le ballon assez proprement (70) et se montre autant à l’aise pour jouer à droite qu’à gauche. En s’endurcissant (force 66) et en améliorant sa qualité de centre (68), Lamine Gassama ne devrait pas tarder à atteindre un bon niveau : son potentiel est fixé à 77.

Commenter cet article